28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 04:03

 

Le séminole est une technique de décoration de vêtement relativement nouvelle.  Elle apparait autour des années 1920.  Ce sont les Amérindiens Séminoles qui développèrent cette technique.  



Source de l'image :  http://anarthistoricalimpression.blogspot.ca/

 


 

Vers les années 1750, plusieurs tribus Amérindiennes ont dû fuir leur région et migrer vers la Floride.  Ils ont dû s'adapter à la chaleur de la Floride, ils ont donc changer leur peau de fourrure et de cuir pour du coton qui était plus facile à obtenir. On sait qu'une fois par année, les Séminoles traversaient la rivière Miami pour échanger des objets tels que des peaux de crocodiles et plumes d'aigrettes pour des rouleaux de tissu de coton. A la fin de l'année, il ne restait pas suffisamment de tissu pour faire une pièce complète d'un vêtement, alors ils ont eu l'idée de prendre les retailles et de les coudre ensemble pour faire un grand morceau de tissu.  Le processus de couture, coupe, couture et ainsi de suite à conduit à la réalisation de motifs géométriques très complexes.  Au début toutes les coutures se faisaient à la main. Ce n'est que vers les années 1880 que les machines à coudre à manivelle sont présentes dans les camps de Séminoles.  Cela rend le processus de patchwork beaucoup plus facile.  Les Séminoles ont mis l'enphase sur quatre éléments prédominants dans la conception de leur art :  la couleur, la texture, le rythme (mouvement) et le motif.  

 

Aujourd'hui les motifs portent souvent un nom et sont associé à une légende. Voici quatre motifs et leur légende.

 


La Voix Lactée



Il ya plusieurs années le Grand Manitou a soufflé vers le ciel et a fait la Voie Lactée.
C'est à cette endroit où les gens qui ont du coeur vont quand ils meurent, les animaux y vont aussi !  Lorsqu'une personne décède la Voie Lactée brille encore plus,
pour que la personne puisse trouvé son chemin.  
Seules les personnes qui ont mené une vie exemplaire peuvent trouver cette voix.  
Les gens méchants eux, restent dans le sol où ils sont enterrés,
c'est pourquoi on ne doit pas marcher sur leur tombes.

 


Le feu éternel



Quand le monde était encore nouveau,
les gens n'avaient aucun moyen de se réchauffer ou de chauffer leurs nourritures. 
Ils avaient froid pendant l'hiver et avaient faim tout le temps,
parce que leurs nourritures n'avaient pas bon goût.
Le Maître du Souffle eut pitié d'eux et a provoqué un vif éclat dans le ciel. 
La lumière est devenue plus brillante et de plus en plus lumineuse. 
Soudain, de petits objets lumineux tombèrent au sol.
Les gens se précipitèrent pour découvrir ce que c'était. 
Un Indien courageux a trouvé deux des objets incandescents
posés un à côté de l'autre sur le terrain. 
C'étaient de petites roches,  comme il les ramassaient,
la douleur de la chaleur les fient tomber. 
Au moment où ils touchèrent le sol,
une des roches a frappé dans l'autre provoquant ainsi une étincelle.
 L'étincelle a  par la suite, provoquée du feu dans l'herbe et le feu s'est répandu. 

Au début,  l'Indien a été effrayé par ce qu'il a vu et ressenti,
mais le Maître du Souffle lui a parlé et lui a dit de ne pas avoir peur. 
Le Maître a expliqué que les roches étaient sacrés et devaient être utilisés
pour réchauffer les gens et faire cuire la nourriture. 
Les autres Indiens se sont rassemblés autour du feu durant la nuit. 
L'Indien courageux prit la parole et dit :
« Ce feu est bon. Il a été transmis par le Maître de Souffle pour chauffer nos maisons,
cuire notre nourriture, et éclairer nos conseils.
Vous devez vous rappeler que ce feu est sacré et doit être toujours maintenu en vie. 
Ce soir, nous allons tenir conseil ensemble et quand nous aurons terminé,
à chaque femme sera donnée une braise pour réchauffer sa maison.
Chaque année à cette époque, vous nettoierez votre maison et enlèverez les cendres.
Ensuite, vous devez retourner au conseil pour recevoir un nouveau feu pour votre foyer ».


 

 

Les Quatre bûches croisées



 

La tribu devait quitter la région où il vivait. 
Des éclaireurs ont été envoyés pour trouver un endroit ou il y aurait une rivière,
un espace pour la culture du maïs, et de nombreux animaux pour fournir de la nourriture. 
Après quelque temps, les éclaireurs sont revenus
et ont dit qu'ils avaient trouvé un endroit parfait.
Tout le monde a fait ses bagages
et se préparèrent pour le voyage vers leur nouvelle demeure. 
Là encore, les éclaireurs ont ouvert la voie, 
parce qu'ils partaient en avance sur le groupe principal.
Ils ont dit aux gens de chercher les quatre bûches croisés,
celà leur indiquerait  la route qu'ils devaient suivre. 
Après un long voyage, ils arrivèrent dans la région
qui est maintenant le sud-est des Etats-Unis.

 

Dents de Serpent




Il y a beaucoup de tribus amérindiennes d'Amérique qui ne tuent pas les serpents.
Cette légende explique pourquoi les serpents sont respectés et laissé en paix.

Au début des temps, les serpents n'avaient pas de dents ou crocs.  
Ils étaient inoffensifs.
Un jour, un mauvais indien a vu une mère serpent avec ses petits.  
Il a tué les bébés, la mère serpent a pu s'échapper.  
Elle a pleuré pendant trois jours.
Ensuite elle est allé voir le Chef Indien et lui a parlé de ses bébés qui étaient mort.
Le chef a fait quelques dents pour la mère et lui a dit de mordre l'homme qui l'ennuierait.
Depuis, de nombreuses tribus ne vont pas tuer un serpent à sonnettes,
estimant que le serpent ne mord pas s'il est laissé seul.

 

 

 

 

Source :

http://www.semtribe.com/Culture/SeminoleClothing.aspx

http://www.abfla.com/1tocf/seminole/semart2.html

http://www.123helpme.com/view.asp?id=43803

http://www.ehow.com/info_12063764_seminole-patchwork.html

 

 

Recherche :  Madeleine Geffard



                  Balle - ligne triple

                               Pour voir l'ensemble des projets et des articles,

                                                 cliquez sur plan du site

 

Vous aimerez peut-être :

thanksgiving
Histoire du dé à coudre Des serviettes bien décorées Origine de la Ceinture de Moine


Partager cet article

Repost 0
Publié par Cercle de Fermières de Montréal-Nord - dans D'ou vient :
commenter cet article

commentaires

ariane 28/11/2015 17:27

Superbe Séminole, merci de faire revivre ces merveilles; pour moi qui suis si loin de Montréal, j'ai l'impression de voyager dans un univers de beauté. J'apprécie beaucoup votre blog et je le fais partager aussi.

CFQ Montréal-Nord 30/11/2015 13:14

Merci à toi, ce n'est pas toujours facile trouver des choses intéressantes et qui en plus ont une histoire folklorique comme cette technique.... J’aime quand je peux ajouter un petit plus.... Amitié, Madeleine

Gibritte 22/06/2015 10:38

Bravo pour cet article, on oublie trop souvent que les modèles anciens se "lisent".
Merci pour cet article très enrichissant. Longue vie à ce blog si riche que j'adore.

Cercle de Fermières de Montréal-Nord 22/06/2015 16:48

Un gros MERCI pour votre commentaire, ça me fait vraiment Plaisir !

Amitié, Madeleine

Yolande Bilodeau 16/07/2013 16:56


Merveilleux site: il y en a du travail là-dedans.


Votre fédération semble une vraie ruche d'abeilles tant il y a de projets réalisés et à réaliser.


J'ai trouvé votre adresse par hasard, au Congrès à Laval.


Bravo, continuez, vous êtes bien parties.


Yolande


Cercle Ste-Thérèse (Féd. 22)


 

Cercle de Fermières de Montréal-Nord 16/07/2013 18:30



Merci, ça fait vraiment plaisir à entendre !


Madeleine



Jacqueline 28/06/2013 17:55


Wow quel beau documentaire, et les expressions des modèles sont bizarre

Cercle de Fermières de Montréal-Nord 28/06/2013 18:03



Les Séminoles ont vraiment trouvés un beau mode d'expression !



Présentation

  • : Cercle de Fermières de Montréal-Nord
  • Cercle de Fermières de Montréal-Nord
  • : Activité du Cercle de Fermières de Montréal-Nord. Cours, ateliers gratuits, conférences, concours, etc. Publications des CFQ
  • Contact

Recherche