22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 17:00

Le tisserand dès l'aube se démène

Tout en croisant la trame avec la chaîne

Comment dit-il pourrais-je avoir mon dû ?

Source de l'image : Laurent Paturaud - illustrateur


Et clic et clac et tip et tap,

Un fil cassé, du temps perdu,

Comment pourrais-je avoir mon dû ?

Et roulant là

En roulant la navette,

Le beau temps viendra.

Source de l'image : In the loop


Il peut glisser velours, cotons et laines

Pour le dimanche ou la semaine

Pour habiller paysannes et reines.

Source de l'image : Savoir lire - Blanche-Neige




Trouvé dans Un Voix de Femmes de juin 1983  Vol 13

 


Recherche :  Madeleine Geffard 

 

 

Balle - ligne triple

 

 


Pour voir l'ensemble des projets et des articles,

cliquez sur plan du site

 

Vous aimerez peut-être :

 

Les femmes qui tricotent
Tisser le Temps
Que faites-vous de beau,
habile dentellière ?

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Cercle de Fermières de Montréal-Nord - dans Communication
commenter cet article

commentaires

Jacqueline 22/07/2014 14:06


C'est une belle chanson et aussi un beau poeme

Cercle de Fermières de Montréal-Nord 22/07/2014 16:53



C'est bien vrai, j'aime bien une fois de temps en temps mettre un poème, ça fait changement mais ça nous rejoint en tant qu'artisane !



anikenitet 23/06/2014 10:12


J'adore, merci pour ces instants de poétique nostalgie !! Belle et douce journée

Cercle de Fermières de Montréal-Nord 08/07/2014 15:54



Merci, j'aime bien mettre des poêmes une fois de temps en temps !


Bisous



Présentation

  • : Cercle de Fermières de Montréal-Nord
  • Cercle de Fermières de Montréal-Nord
  • : Activité du Cercle de Fermières de Montréal-Nord. Cours, ateliers gratuits, conférences, concours, etc. Publications des CFQ
  • Contact

Recherche