Ça va bien aller,

prenez soin de vous !

 

 

 

 

 

Dans la lignée de mon thème : Contes pour enfants et Arts Textiles, voici :  

« Les habits neufs de l’empereur » . 

Un conte écrit par Hans Christian Anderson.

Il a été publié pour la première fois en 1837.

 

 

 

Les habits neufs de l'empereur

 

Il y a de longues années vivait un empereur qui aimait par-dessus tout être bien habillé. Il avait un habit pour chaque heure du jour. Un beau jour, deux escrocs arrivèrent dans la grande ville de l’empereur. Ils prétendirent savoir tisser une étoffe que seules les personnes sottes et incapables ne pouvaient pas voir.  Ils proposèrent au souverain de lui confectionner des vêtements. L’empereur pensa que ce serait un habit exceptionnel et qu’il pourrait ainsi repérer les personnes intelligentes de son royaume.

Les deux charlatans se mirent alors au travail. Quelques jours plus tard, l’empereur, curieux, vint voir où en était le tissage de ce fameux tissu. Il ne vit rien car il n’y avait rien. Troublé, il décida de n’en parler à personne, car personne ne voulait d’un empereur sot. Il envoya plusieurs ministres inspecter l’avancement des travaux. Ils ne virent pas plus que le souverain, mais n’osèrent pas non plus l’avouer, de peur de paraître imbécile.

Le jour où les deux escrocs décidèrent que l’habit était achevé, ils aidèrent l’empereur à l’enfiler. Ainsi « vêtu » et accompagné de ses ministres, le souverain se présenta à son peuple qui, lui aussi, prétendit voir et admirer ses vêtements. Seul un petit garçon osa dire la vérité : « Mais il n’a pas d’habit du tout ! » (ou dans une traduction plus habituelle : « le roi est nu ! »).  Et tout le monde lui donna raison.  L’empereur comprit que son peuple avait raison, mais continua sa marche sans dire un mot !

 

Pour lire l'histoire au complet en PDF, cliquez ICI.

 

Cliquez sur la flèche pour voir l'histoire en vidéo.

 

 

Montage du métier à tisser ou trop grande naïveté ?

 

Dans ce conte, on peut penser que les deux escrocs ne savaient pas se servir d'un métier à tisser.  Plusieurs étapes importantes doivent s'accomplir avant de pouvoir passer la navette.  Il faut calculer la longueur de fil à tisser, calculer le nombre de fil requis pour la largeur. Il faut ensuite mettre ces fils sur l'ensouple (rouleau à l'arrière du métier) puis chaque fil doit être passé dans la lisse puis le peigne. On attache ces fils à l'avant, mais il faut encore attacher les pédales aux cadres et enfin on peut tisser !   Après toutes ces étapes, même si ce n'est que fictif, il faut encore prendre les mesures de l'empereur, tailler le tisser et le coudre, en voilà du travail !

 

Il faut quand même dire que les deux fripons on dû se servir de la naïveté de l'Empereur pour l'embobiné si facilement !

 

 

 

 

Extras :

Sacoche 01

 

deguisement-botte-mousquetaire

Sacoche réalisé en tissage sur carton   Botte de Mousquetaire

 

 

 

 

Recherche :  Madeleine Geffard

 

 

 

 

Balle - ligne triple

 

Écrivez-moi un commentaire, ça me fait tellement plaisir !

 

Pour voir l'ensemble des projets et des articles,

cliquez sur plan du site
 

 

Vous aimerez peut-être :

 

 

En l'honneur de la St-Patrick, je vous offre une semaine spéciale axée sur ce thème. Je commence avec un conte irlandais qui a été repris par les frères Grimm et qui parle de générosité. Le cordonnier et les lutins Un pauvre cordonnier n'avait du cuir...:

Contes pour enfants

et Arts Textiles :

Les cygnes sauvages

Contes pour enfants

et Arts Textiles :

Raiponce

Contes pour enfants

et Arts Textiles :

Le cordonnier et les lutins

Recherche :  Madeleine Geffard

 

 

 

 

Balle - ligne triple

 

Écrivez-moi un commentaire, ça me fait tellement plaisir !

 

Pour voir l'ensemble des projets et des articles,

cliquez sur plan du site
 

 

Vous aimerez peut-être :

 

 

assisi_embroidery.jpg

Contes pour enfants

et Arts Textiles :

Les trois fileuses

Contes pour enfants

et Arts Textiles :

Cendrillon

Broderie d'Assise

 
 

Recherche :  Madeleine Geffard

 

 

 

 

Balle - ligne triple

 

Écrivez-moi un commentaire, ça me fait tellement plaisir !

 

Pour voir l'ensemble des projets et des articles,

cliquez sur plan du site
 

 

Vous aimerez peut-être :

 

 

assisi_embroidery.jpg

Contes pour enfants

et Arts Textiles :

Les trois fileuses

Contes pour enfants

et Arts Textiles :

Cendrillon

Broderie d'Assise

 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
j'adore, ne désespère pas tu vas y arriver en tous cas merci.
Bises
Répondre
C
C'est moi qui te remercie, Bisous
G
belle histoire bisous
Répondre
C
Merci, j'essai de reprendre le blog ou je l'ai laissé en juin. J'ai beaucoup de mal à me remettre dans une routine. Mais je suis bien contente que tu me suives encore.

Amitié, Madeleine