14 janvier 2016 4 14 /01 /janvier /2016 08:00

 

 

Dans les milieux monastiques de l'Italie du 13ème siècle se développe ce style de broderie qu'on destine uniquement à des fins religieuses.  Des chasubles, des nappes d'autel, des napperons sont brodés de motifs traditionnels d'oiseaux, d’animaux, de plantes ou encore de satyres et de démons.   

Source de l'image :  Ruins and relics

Ces motifs se retrouvent également dans les sculptures de bois ou de pierre qu’on retrouve dans les églises de cette époque. On utilise du lin fin ou de la soie pour exécuter ces travaux d'aiguilles. La particularité de cette technique se trouve dans le fait que l'arrière-plan est brodé d'une seule couleur et que le motif reste blanc.

Le remplissage du fond est traditionnellement rouge ou vert ou bleu ou encore doré, une couleur qui est vraiment contrastante pour faire ressortir le motif.  Par contre le motif non brodé, l'intérieur, a son contour brodé au point d'holbein pour mieux découpé la forme et la faire ressortir du fond.  Le motif est souvent répétitif pour s'ajuster à la grandeur de la pièce brodée.

 

Broderie d'Assise - Italie 16e siècle. Cleveland Museum of Art

Source de l'image :  Fils & Aiguilles, une passion

 

Au 16ème siècle, en pleine Renaissance, cette broderie s'étend à tous les milieux.  On voit alors apparaître plusieurs créatures mythologiques dans les figures.  Malheureusement, cette technique sombre dans l'oubli au cours des 18ème et 19ème siècles.

 

assisi_embroidery.jpg

Source de l'image : Plinth & Chintz

Au début du 20ème siècle, un mouvement naquit dans toute l'Italie pour redonner vie aux anciens artisanats d'art textile oubliés et par le même coup assurer un revenu supplémentaire à la population pauvre.  Les nobles dames fouillèrent dans les malles des anciennes maisons patriciennes, dans les cloîtres, les sacristies des plus importantes églises, des oratoires,  pour retrouver des œuvres anciennes.

 

Elles recopièrent avec une exactitude minutieuse les dessins primitifs du 13ème et 14ème siècles, puis les dessins du 15ème et 16ème siècle pour en faire des broderie plus élégante et parfaite. Les fresques divines, les portails, les chœurs linéaires finement ciselés furent reproduit en magnifiques œuvres. 

 

 

En 1902, dans la ville d'Assise, une association voit le jour : " Laboratorio Ricreativo Festivo Femminile San Francesco di Assisi".  Ce regroupement s'adresse surtout aux femmes et filles voulant apprendre différentes techniques d'Arts Textiles. 

 

Ce fut une telle réussite avec ce type de broderie qu'on la baptisa "Broderie d'Assise", puisque c'est les femmes de cette ville qui l'ont popularisé aux yeux de tous et qu'elle est encore connue de nos jours.  La toile devait dans sa pâleur d’ivoire imiter les vieilles toiles. La broderie ne devait pas s’éloigner des teintes traditionnelles.   

Source de l'image : Quilters Haven

Le dessin ne devait pas perdre son caractère rectiligne.  Ce style ne pouvait avoir qu’un résultat positif, en effet les lins brodés au point Assisi, sortirent bientôt des limites de la ville, pour en atteindre d’autres, et même au delà des océans.
 

 

 

Source :

http://fils-aiguilles-passion.blogspot.ca/2014/06/assisi.html

http://www.accademiapuntoassisi.com/francese/link.htm

 

 

par :  Madeleine Geffard

 

 

 

 

Balle - ligne triple

 

Écrivez-moi un commentaire, ça me fait tellement plaisir !

 

Pour voir l'ensemble des projets et des articles,

cliquez sur plan du site
 

 

Vous aimerez peut-être :

 

 

Broderie Schwalm

Le Séminole

Art Amérindien

L'Art du Fléché

Partager cet article

Repost 0
Publié par Cercle de Fermières de Montréal-Nord - dans D'ou vient :
commenter cet article

commentaires

Gisèle 19/02/2016 15:05

Merci Madeleine, c'est génial ce site... vraiment intéressant...

Cercle de Fermières de Montréal-Nord 22/02/2016 14:28

Merci, c'est bien vrai !

Jacqueline 24/01/2016 03:53

J'aime beaucoup lire l'histoire des broderies, merci

Cercle de Fermières de Montréal-Nord 28/01/2016 14:22

C'est toujours intéressant !

gateuxrigolo 14/01/2016 19:57

c est beau bisous

Cercle de Fermières de Montréal-Nord 19/01/2016 14:25

J'aime bien, je viens de finir la libellule et ma foi, c'est assez jolie comme broderie !
Amitié

Jauneyris 14/01/2016 16:13

merci pour cet article de fond très intéressant sur la broderie qui suppose une bonne recherche et du temps passé !
Bonne fin de journée
jauneyris

Cercle de Fermières de Montréal-Nord 19/01/2016 14:24

J'ai passé plusieurs soir effectivement à trouver de l'information et à tout rassembler, c'est vraiment pas évident....
Merci de le dire, Bonne Journée à toi aussi, bisous, Madeleine

nieves67 14/01/2016 14:14

merci pour les explications et le temps passé à rédiger cet article.
Bises

Cercle de Fermières de Montréal-Nord 19/01/2016 14:23

Merci de le dire, c'est vrai que j'ai passé pas mal de temps à faire des recherches pour écrire quelque chose qui avait de l'allure sur la technique. Bisous

Présentation

  • : Cercle de Fermières de Montréal-Nord
  • Cercle de Fermières de Montréal-Nord
  • : Activité du Cercle de Fermières de Montréal-Nord. Cours, ateliers gratuits, conférences, concours, etc. Publications des CFQ
  • Contact

Recherche